D’après les recherches et écrits de René LOCATELLI, Historien, résidant à Montfaucon (25).

Le château médiéval de Montfaucon, situé sur le territoire de la commune à laquelle il a donné son nom, se niche à quelques kilomètres à l’Est de Besançon, aux portes de la ville, sur le versant oriental de la vallée du Doubs. Il est accessible soit depuis le village, soit depuis la Malate, par un sentier qui suit le tracé de la route d’autrefois.

Origines du château : XIe siècle

Vers 1040, première mention écrite des sires de Montfaucon. Conon, vassal de l’archevèque de Besançon, surnommé Faucon, puis Richard vers 1060. Existence probable, à cette date, d’un château (en bois ?) sur le mont Faucon entre les mains de ces seigneurs, qui adopte comme éponyme le nom de Montfaucon.
Premier château situé sans doute à l’extrémité de l’éperon, là-même où subsistent des vestiges archéologiques, témoins d’une occupation militaire prolongée. En effet, fin du XIIIe  siècle, des documents citent un Vieux Montfaucon qui correspondrait à ce site primitif.

XII - XV siècle : essor et apogée

Le lignage des Montfaucon participe à la fondation de nombreuses abbayes (Bellevaux, Lucelles, La Grâce Dieu…) et donne deux archevêques de Besançon : Hugues IV (1108- 1109) et Thierry (1180.1190), qui se distingue à la 3ième croisade.
Il s’allie aux comtes de Montbéliard, vers 1120. Richard, seigneur de Montfaucon épouse Sophie, l’héritière des comtes de Montbéliard.
C’est au temps d’Amédée (1228-1280) que les Montfaucon atteignent leur apogée. C’est probablement lui qui entreprend la construction du château et du village sur le site actuel.

Epoque moderne : déclin progressif du bourg, et essor du village de Montfaucon

Début du XVe  siècle, première mention des Granges de Montfaucon sous forme de quelques fermes isolées. Début de l’actuel village, distinct du bourg.

1552 : Incendie de l’Eglise paroissiale du bourg ; durant sa reconstruction les offices religieux sont célébrés dans la chapelle castrale.

1634-1644 : Terrible guerre de 10 ans. De 18 feux (ou foyers) en 1618, la population de Montfaucon tombe à 11 en 1657. Le château est alors abandonné.

Au cours des XVe –XVIIIe  siècles : transfert progressif des habitants vers l’actuel village,au détriment de l’ancien bourg.

1750 : recensement qui dénombre 21 feux (ou foyers) pour l’ensemble de Montfaucon : 14 aux granges (actuel village) 5 au bourg et 2 dispersés.

1785 : Inauguration de la nouvelle Eglise paroissiale dans le village de Montfaucon (l’actuelle Eglise) .

1882 : La dernière maison du bourg (celles avec caves voûtées, accolée à la porterie) est alors signalée abandonnée.

La description du château

Comment se présentait alors ce château lui-même, étant entendu que ce mot est pris dans son sens spécifique et étymologique de fortification, à l’exclusion du bourg établi au pied de cette dernière ? Comme cette butte porte diverses constructions, dont plusieurs tours et un donjon, certains auteurs parlent dans de tels cas d’ensemble castral.

Les vestiges à visiter aujourd’hui témoignent du dernier état d’occupation des lieux sur lesquels les intempéries, la végétation et les hommes ont par la suite exercé leur puissance de dégradation.
L’ensemble castral occupe tout le sommet d’une butte allongée (plus de 150 m) étroite (environ 30 m de large), s’élevant à une quinzaine de mètres au dessus de l’esplanade (ou basse cour).
De ses 490 mètres, elle domine de près de 250 mètres la vallée du Doubs.
Sa silhouette se détache d’autant mieux de l’horizon qu’elle est soulignée à chacune de ses extrémités par les pans de murs de deux anciennes tours : le donjon au sud et la tour d’entrée, au nord.

Pour le visiteur qui l’aborde en venant de l’Eglise, elle surprend à la fois par son aspect massif que souligne les terrasses de culture à ses pieds, par ses parois abruptes rehaussées d’un mur d’enceinte, par ses grottes et anfractuosités qui parsèment ses flancs. Tout donne l’impression que l’homme aurait remodelé le travail de la nature alors qu’il s’est contenté d’exploiter au mieux la structure géologique.

L’Entrée :
L’accès à la partie supérieure, c'est-à-dire au château lui-même se trouve à l’entrée de l’esplanade, au pied de la tour polygonale qui surveillait son approche.

Le Donjon :

A l’extrémité occidentale de la plate forme se dresse le donjon, qui par sa masse imposante et fière, visible de très loin, symbolise à lui seul le château dont il constitue le cœur même du système défensif.

La porterie ou l’entrée du bourg :
L’entrée principale du bourg se situe à peu près au centre de l’ellipse, à hauteur de la grande maison à caves voûtées, très visible de nos jours.

Les vestiges de bâtiments :
Parmi les vestiges mis en évidence par les campagnes de restauration s’imposent l’Eglise paroissiale, la ferme-cure…

Quelques dates :

1904 : le site castral du château est vendu à H.E. Savoie de Besançon.

1934 :
le site du château est inscrit à l’inventaire national des sites.

1971 : création de l’association pour la défense du site de Montfaucon.

1976 :  ruines du château inscrites à l’inventaire supplémentaire des Monuments historiques.

1984 :
la commune de Montfaucon obtient la propriété du site du château.

1984 :
ouverture du premier chantier de restauration des ruines du château.

1988 : premier prix régional attribué par la Conservation Régionale des Monuments Historiques, pour les travaux réalisés sur le site du château de Montfaucon.

1992 :
premier prix régional attribué par la Conservation Régionale des Monuments Historiques.

2004 :
vingtième anniversaire des interventions sur le site du château.

L’association pour la sauvegarde du site :

Tous membres bénévoles, ils interviennent durant la belle saison, les premiers et troisièmes samedi de chaque mois. S’ajoutent à cela deux semaines pleines en été pour des réalisations ponctuelles et des interventions archéologiques sur des points sensibles, et sous la conduite d’un archéologue et avec des étudiants de l’Université de Franche-Comté.

Le soutien financier :

La Région de Franche-Comté.
La Conservation Régionale des Monuments Historiques. DRAC.
Le Conseil Général
La commune de Montfaucon.

Visite du château :

Des visites guidées sont organisées durant l’été à tous les groupes qui en font la demande à l’association.

Manifestations :

Les journées du patrimoine font l’objet de manifestations collectives.
Messe paroissiale dans l’ancienne Eglise du château.
Animations musicales, théâtrales,…
Pique-nique villageois.
Visites guidées.


Contacts

Contact : Association "Le Château" (Pour en savoir plus)


Mercredi 24 mai
La Paroisse
> en savoir +
Jeudi 25 mai
Musiques en perspectives
> en savoir +
Dimanche 28 mai
FCMMGV
> en savoir +
Jeudi 1er juin
Relais des Assistantes Maternelles du Plateau
> en savoir +
Dimlanche 4 juin
Musiques en perspectives
> en savoir +
Mercredi 7 juin
Conférence
> en savoir +
Jeudi 8 juin
Ludothèque - La Toupie
> en savoir +
Samedi 10 juin
FCMMGV
> en savoir +
Dimanche 11 juin
Élections législatives
> en savoir +
Dimanche 11 juin
FCMMGV
> en savoir +
Vendredi 16 juin
Groupe scolaire
> en savoir +
Dimanche 18 juin
Élections législatives
> en savoir +
Du lundi 19 au vendredi 23 juin
Association Le Château
> en savoir +
Mardi 20 juin
Municipalité
> en savoir +
Jeudi 22 juin
Ludothèque - La Toupie
> en savoir +
Samedi 24 juin
FCMMGV
> en savoir +
Mercredi 28 juin
FCMMGV
> en savoir +
Samedi 1er juillet
Syndicat des marais de Saône
> en savoir +